Skip links

Qu’est-ce que la fumée de soudure ?

Les travaux de soudure et processus similaires émettent de la fumée de soudure. Par processus similaires, on entend : le meulage, le gougeage, la découpe thermique, etc. La fumée de soudure est un terme collectif désignant le mélange de gaz, de vapeurs et de particules émis lors du soudage et des processus similaires. Une partie de ces gaz et vapeurs est toxique.

Wat is lasrook

Parmi les gaz fréquents, il y a l’hélium (He), l’argon (Ar), l’ozone (O3), les oxydes d’azote (NO, NO2), les oxydes de carbone (CO, CO2) et, parfois, le phosgène. Les particules et les gaz dans la fumée de soudure sont si petits qu’ils pénètrent facilement dans les poumons lorsqu’ils sont inspirés. Par conséquent, l’inhalation de la fumée de soudure peut provoquer de graves problèmes de santé.

Quelles sont les conséquences de la fumée de soudure ?

Lorsque des travailleurs sont exposés à cette fumée, ils risquent d’inspirer des substances pouvant causer des lésions respiratoires et des problèmes de fertilité, voire le cancer dans certains cas. Il est donc très important de minimiser l’exposition à la fumée de soudure.

Que dit la législation sur la fumée de soudure ?
La loi néerlandaise sur les conditions de travail a été modifiée en 2017. Depuis lors, la prévention et la participation des employeurs et des employés sont essentielles. Tant les employeurs que les employés sont tenus de veiller à des conditions de travail saines et sûres. On estime que 400 000 personnes sont exposées aux fumées de soudage chaque jour aux Pays-Bas.
La valeur limite légale (précédemment appelée valeur MAC) pour les fumées de soudage est de 1 mg/m³ pour 8 heures. Autrement dit : l’exposition moyenne aux fumées de soudage ne doit pas dépasser 1 mg/m³ par journée de travail de 8 heures. Sans les mesures appropriées, cette valeur limite peut rapidement être dépassée.

Que pouvez-vous faire ?

Afin de prévenir les problèmes de santé, il est important d’éviter au plus vite l’exposition aux fumées de soudure. Cela peut être réalisé en :

  • Prévoyant une ventilation naturelle dans les espaces intérieurs.
  • Prévoyant des purificateurs d’air dans les espaces intérieurs.
  • Éliminant la peinture, le minium et les restes de graisse avant de souder.
  • Portant des protections respiratoires (le casque de soudure, le masque anti-poussière et le masque de surpression sont les plus utilisés).

Comment évaluer l’exposition aux fumées de soudure ?
La Verbetercheck Lasrook (vérification d’amélioration pour les fumées de soudure) de « 5x beter » est un outil numérique permettant d’évaluer l’exposition aux fumées de soudure. Elle fonctionne selon le modèle des feux de signalisation : vert signifie une exposition sûre, rouge active immédiatement un plan d’action assorti de recommandations. La Verbetercheck Lasrook a été admise au catalogue des dispositifs d’amélioration des conditions de travail par l’inspection du travail néerlandaise. (https://www.5xbeter.nl/lasrook/survey/intro.web)

Vous voulez en savoir plus sur les émanations de soudage ou des conseils gratuits sur place?

Interactions du lecteur