Skip links

Une diminution de 70 % des particules fines et une réduction des vapeurs de soudure, de coupe et de meulage

Discom est un spécialiste polyvalent qui a, dans un laps de temps de quarante ans, élargi son terrain d’action de fournisseur de silencieux à celui de spécialiste polyvalent en systèmes d’échappement. Les systèmes d’échappement doivent répondre à des exigences toujours plus sévères. Les mesures visant à limiter le bruit deviennent plus strictes. De plus, les autorités définissent de nouvelles normes pour l’émission de gaz polluants. Dans d’autres cas, il y a la volonté de récupérer la chaleur des gaz d’échappement. Discom est spécialisée dans l’intégration de différentes techniques et technologies.

Poussières fines dans l’air résultant des travaux de soudage et de meulage

Chez Discom, les travaux sont réalisés dans trois halls différents, dont deux sont reliés. Les différents travaux de soudure et de meulage provoquent une importante pollution de l’air sous forme de particules fines. Leur inspiration n’est pas seulement mauvaise pour la santé des collaborateurs. Au fil de la semaine, de la poussière se dépose partout. Cela occasionne des problèmes avec les machines à souder et leurs systèmes de commandes. De plus, les vapeurs de soudure, de coupe et de meulage libérées pendant les travaux peuvent être très nocives pour la santé des collaborateurs. Surtout en hiver, lorsque les portes de l’atelier restent fermées, il était impossible pour un des collaborateurs de travailler dans le fond du hall en raison de problèmes de voies respiratoires.

Succès démontré après la mesure de l’air

Discom voulait encore faire mieux; c’est ainsi qu’elle a décidé d’optimiser la qualité de l’air. Après une mesure de l’air, puis émis un avis. Dans un premier temps, deux halls (reliés) ont été équipés de purificateurs d’air HF. La mesure de l’air après l’installation a démontré que l’objectif d’une diminution de 60 à 70 % de la pollution de l’air était atteint. Ensuite, deux purificateurs d’air supplémentaires ont été achetés pour le troisième hall où l’on transforme de l’acier inoxydable. Le choix de ces purificateurs d’air était
indiscutablement une solution bienvenue pour un des collaborateurs souffrant de BPCO. Maintenant que la qualité de l’air est tellement meilleure, il peut de nouveau travailler dans toutes les parties du hall sans souffrir d’essoufflement.

Oui! Je suis intéressé par un épurateur d'air industriel.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Interactions du lecteur